‘‘EXPERTISES’’, un cabinet qui a su résister aux tempêtes

Créée en 2005, EXPERTISES, structure de Conseils juridiques et fiscaux a posé ses pas dans ceux des cabinets fiscaux nationaux et internationaux d’envergure. Depuis maintenant 10 ans, cette entreprise sur laquelle personne ne misait un radis au départ, a réussi, à force de travail bien fait, à s’imposer aux gros clients locaux et étrangers, malgré tout.
Me René SIE KOFFI in tycoon 41Cocody Cité des Arts, quartier BAD. Au cœur de cette cité résidentielle se dresse un bâtiment fraîchement rénové qui abrite le cabinet juridique et fiscal EXPERTISES. Dans son enceinte, des kakemonos annoncent un évènement de taille : le 10ème  anniversaire de cette structure. Et pourtant, à sa création en 2005, au moment où la Côte d’Ivoire connaît un climat socio politique incertain, personne ne pariait sur l’existence de ce cabinet au-delà d’une année. L’absorption ou la disparition était l’avenir prédit à ce cabinet par les plus sceptiques. Mais, voici dix ans que dure l’aventure ‘‘EXPERTISES’’. Plus le temps passe, plus il avance et renforce ses positions. Aujourd’hui, plus qu’une signature, il existe une valeur ‘‘EXPERTISES’’, reconnue dans l’univers des cabinets conseils juridiques et fiscaux.
A force de travail bien fait, il a fini par gagner la confiance des cabinets de notoriété nationale et internationale.

‘‘Nous sommes consultés sur divers sujets notamment, des questions fiscales d’intérêt national par plusieurs cabinets nationaux et internationaux’’, confie Me René Sié Koffi, associé gérant dudit cabinet.

Pendant ces dix années, ce cabinet juridique et fiscal a travaillé pour plusieurs structures locales et des groupes étrangers dans le cadre de l’implantation de ces multinationales opérant, aujourd’hui, en Côte d’Ivoire.

‘‘J’ai encore en mémoire des études dont celles relatives à l’octroi de ressources additionnelles  au Fonds d’entretien routier (FER) et aux opérations liées au péage. Nous avons préparé tous les actes constitutifs d’un Comité important pour la Côte d’Ivoire, celui relatif au remboursement des crédits de TVA’’, se souvient encore l’associé gérant.

Me René Sié Koffi travaille depuis quatre ans pour que ce Comité soit un outil efficace pour le secteur privé et l’administration ivoirienne. Dix ans de route dans un milieu où le moindre amateurisme se paie cash. Mais, que de chemin parcouru ! Parsemé de gloire, mais aussi d’embuches.
Les embuches ? Dieu seul sait combien il (cabinet) en a connu. La structure de Me Sié Koffi, s’est relevée difficilement des coups assenés par certains confrères et agents de l’administration haut placés, mais elle s’est tout de même redressée.

‘‘Nous nous sommes relevés des coups reçus à cause de certaines procédures que nous avons engagées pour des clients’’.

Lesquelles procédures, selon le premier responsable d’EXEPRTISES, sont pourtant prévues par les dispositions légales. On peut le dire sans risque de se tromper, ce cabinet juridique et fiscal a survécu aux tempêtes. Des épreuves qui l’ont rendu encore plus aguerri et mieux averti. Résultat : plusieurs entreprises et même celles qui sous-traitent leurs travaux, les consultent directement.

’Parfois, elles nous consultent pour des travaux issus d’offres auxquels nous avons soumissionnés et qui nous avaient été officiellement refusés’’, se souvient-il.

Le Cabinet juridique et fiscal EXPERTISES

L’équipe de EXPERTISES

A force de travail, on y arrive

Si le cabinet ‘‘EXPERTISES’’ a pu tenir ferme et souffler sa dixième
bougie, c’est à force de travail. Surtout, le travail bien fait. Une valeur qu’a su intégrer la jeune équipe qui constitue le personnel de cette entreprise. Travailleuse, cette équipe a une vision claire de l’ambition et des challenges du cabinet. En outre, un management participatif strict, mais de partage fait partie des outils qui ont contribué à positionner cette entreprise parmi les meilleurs cabinets conseils locaux.
 

‘‘Si on a pu faire face à toutes les épreuves, c’est grâce à une équipe forte qui en veut. Ce sont des collaborateurs de confiance, stables, sur lesquels le top management a toujours su compter’’, reconnaît Me Sié Koffi.

Cette force qui est la sienne a permis d’inscrire une trentaine d’entreprises et d’organismes publics, composée de structures ivoiriennes et surtout étrangères (bureaux de liaison ou de représentation, filiale d’entreprises étrangères), sur la liste des clients de ce cabinet. En plus, la qualité des cabinets internationaux (WTS Tax & Legal) et nationaux (YZAS, CCM, AFRICA ALINK CAPITAL), partenaires et des fournisseurs satisfaits avec lesquels cette entreprise travaille, renforce sa notoriété. Mais, les associés de ce cabinet juridique et fiscal ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Eux qui envisagent d’étendre la toile EXPERTISES  grâce à une politique d’expansion bien pensée qui s’appuie sur des partenariats forts et des publications numériques.

Une politique d’expansion bien pensée

Avant une quelconque expansion, il est important de renforcer ses fondements. Me Sié Koffi et ses collaborateurs y ont pensé. Structurer EXPERTISES en implémentant des standards personnels, propres au cabinet et continuer la formation des collaborateurs, telle est la voie choisie par les responsables du cabinet juridique et fiscal pour étendre sa toile, en plus de structurer son offre afin de la rendre plus efficace. Dans cette même veine, le cabinet compte mettre en œuvre des partenariats solides avec d’autres cabinets internationaux et même ivoiriens pour consolider son expansion.

‘‘Dans ce sens, nous avons en ce moment un partenariat appuyé avec WTS à l’export, YZAS Baker Tilly en interne où des missions intégrées sont déjà menées en Côte d’Ivoire et à l’extérieur depuis quelques années’’, souligne Me René Sié Koffi.

C’est ce qu’on appelle mettre les bouchées doubles. Avec des assises bien solides, il est désormais question pour cette entreprise d’accentuer la recherche de clientèle fiable connaissant la valeur du travail bien fait et de qualité. Pour ce faire, elle mise sur une formation pointue de son personnel. Par ailleurs, conscient du fait que nul ne peut construire le monde tout seul, les responsables du cabinet EXPERTISES ont en projet d’aider à l’organisation de la profession fiscale en Côte d’Ivoire.

‘‘Il est inadmissible que la Côte d’Ivoire, locomotive de la sous-région en matière d’économie, ne soit affiliée à aucune organisation internationale ou sous-régionale de fiscalistes telle que la WAUTI (West African Union of Tax Institutes)’’, déplore-t-il.

Aussi, souhaite-t-il relever, en outre, le défi de la publication technique et spécialisée par des productions, par la communication numérisée et autres.

‘Nous avions déjà créé la Lettre d’Expertises qui a existé’’.

Il faut s’inspirer de ses erreurs et parfaire l’œuvre.
 
Source : tycoon N°41 | Pages 72-73
Par EV’FRUITIER

Ce contenu a été publié dans Médias. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *